L’éducation thérapeutique

EDUCATION A LA SANTE EN MILIEU THERMAL

Depuis plusieurs années, la station thermale de La Léchère en collaboration avec le CRULL, a développé une démarche d'éducation thérapeutique à la fois innovante et appréciée des curistes, une pédagogie validée par l'A. R. S..

L'éducation thérapeutique a pour but d'aider les patients à prendre soin d'eux-mêmes, à agir dans un sens favorable à leur santé, à leur bien-être" Dr Brigitte Sandrin-Berthon, "Actualité et dossier en santé publique" n°66, (2009)

EDUCATION A LA SANTE EN MILIEU THERMAL

La cure thermale se révèle être un moment privilégié pour la mise en œuvre de ces actions préventives. Elle permet de créer une dynamique de groupe en réunissant dans une même unité de temps et de lieu des personnes atteintes de la même pathologie. L’éducation thérapeutique (ETP) doit permettre au patient d’acquérir des compétences d’auto-soins et d’adaptation. Le patient, véritable acteur de sa santé, est au cœur du programme d’éducation thérapeutique.

 

Depuis 2008, le Centre de  Recherche Universitaire de La Léchère participe activement à la conception et l’expérimentation de programmes d’éducation thérapeutiques associés à la cure thermale sous l’égide de l’AFRETH. Ces programmes, mis en œuvre en synergie avec la cure thermale, sont dispensés par une équipe de professionnels pluridisciplinaire (infirmière, pharmacien, kinésithérapeute…).

La station thermale de La Léchère met en œuvre deux programmes :

  1. Veinothermes :

    • un programme d’éducation thérapeutique en milieu thermal pour les patients atteints d’insuffisance veineuse chronique :
  • 1er programme d’éducation thérapeutique pour le thermalisme, créé en 2008 sous l’égide de L’AFRETH par un groupe de 11 stations thermales et autorisé par l’ARS Rhône-Alpes le 8 mars 2011 (renouvelé en 2015 – PPS/ETP/764/73). Reste à charge forfaitaire par patient : 30€.

 

Il comporte 3 ateliers :

  • Comprendre et soigner la maladie veineuse : ses mécanismes et ses conséquences, les différents traitements
  • Vivre avec une maladie veineuse : les habitudes de vie et les précautions à prendre, adaptées à la maladie
  • Protéger ses jambes : la contention/compression et les exercices physiques conseillés.

 

  • 1 entretien individuel avec une infirmière qui permet de faire un bilan de la cure, les priorités, les ressources les difficultés et de convenir avec le curiste d’un plan personnalisé d’action comportant des objectifs à atteindre à 3 mois.
  • 1 entretien de suivi téléphonique à 3 mois pour déterminer si les objectifs ont été atteints, convenir de la suite à donner.

 

  1. Thermœdème :

  • un programme d’éducation thérapeutique en milieu thermal pour les personnes présentant un lymphœdème

Destiné aux curistes ayant un lymphœdème. Il permet à ces patients de mieux prendre en charge cette maladie chronique. Il a été autorisé par l’ARS le 16/09/2013 (2013/PPS/ETP/3855/73). Il est associé à des soins de balnéothérapie spécifique sur la base d’une cure traditionnelle de 18 jours. Il est dispensé par une infirmière et un kinésithérapeute formés à l’ETP et aux techniques de prise en charge spécifiques au lymphœdème. Reste à charge forfaitaire par patient : 150€.

Il comporte

  • 2 entretiens individuels, en début et fin de cure avec l’élaboration d’un plan personnalisé d’action comprenant des objectifs à 3 mois.
  • 3 ateliers collectifs de connaissance : le lymphœdème : d’où ça vient, qu’est-ce que c’est ? Les questions que l’on peut se poser, comment en prendre soin, la vie quotidienne : loisirs et activités »)
  • et en prolongement 3 ateliers d’auto-drainage, 3 ateliers collectifs d’auto-bandages. A l’issue des soins thermaux, les curistes posent leurs bandages sous la supervision d’une infirmière.
  • 1 entretien téléphonique de suivi à 3 mois